Ventes aux enchères

Depuis plus de dix ans, nous vous proposons très régulièrement des ventes aux enchères, judiciaires ou volontaires.

Ainsi, chaque dernier jeudi du mois, nous organisons une vente dite « courante », où nous mettons en vente :

  • du matériel de BTP (Empirol, grues, véhicule échelle des pompiers, pompes à ravalement etc…),
  • des véhicules de tourisme saisis ou vendus volontairement (notamment des véhicules de la Poste et du SDIS du Val d’Oise),
  • du mobilier saisi ou vendu volontairement (canapés, armoires, meubles divers, téléviseurs LCD, lecteurs DVD etc…),
  •  de l’électroménager et petit électroménager (four à micro-ondes, laves linges, réfrigérateurs, sets petit déjeuner etc…),
  • des jouets pour enfants (peluches, livres, jeux vidéos, jeux de société etc…).

Ensuite, chaque trimestre, nous organisons un week-end de ventes aux enchères dites de « prestige ».

En effet, le vendredi soir est organisée une vente de vins, alcools fins et spiritueux, et le samedi est organisée une vente de bijoux, tableaux, mobiliers et objets d’art.

Nous organisons également, environ une fois par an, une vente de véhicules de collection et de prestige.

Nos coordonnées

Claire, responsable de la salle des ventes, se tient à votre disposition pour tout renseignement.
Vous pouvez la contacter:

Tel : 01 34 14 14 35
Mail : lesencheresduplessis@wanadoo.fr

Vous pouvez également nous contacter en cliquant ici : contact étude

Nos horaires d’ouverture

Lundi, mardi, jeudi et vendredi
De 09 h00 à 12 h00 et de 14 h00 à 16 h30

Pour voir les conditions de vente, cliquez ici.

Comment participer à une vente aux enchères

Il existe trois moyens différents de Il existe trois façons de participer à une vente aux enchères.

Être présent dans la salle de vente et enchérir à main levée

Être en communication téléphonique avec une personne de la salle de ventes lors des enchères.

Passer un ordre d’achat auprès de la salle des ventes, en donnant votre offre maximum.

Ainsi, une personne intéressée par un objet figurant dans une vente à laquelle il ne pourra pas assister peut laisser un ordre d’achat à l’huissier de justice qui organise la vente, ou à l’un de ses collaborateurs, en fixant une enchère maximum. Ces ordres sont effectués gracieusement.

Glossaire des ventes aux enchères

Acheter : La vente publique est ouverte à tous. Tout particulier peut acheter. Si un amateur ne voit pas son enchère couverte par une enchère supérieure, l’objet lui est adjugé. Les frais à la charge de l’acheteur sont fixés à un taux allant de 12 à 12,55 % (12% dans le cadre d’une vente judiciaire et 12,55% dans le cadre d’une vente volontaire),  en sus du prix d’adjudication (plus la TVA sur les frais à 19,6 %). Dans le cadre d'une vente judiciaire, les frais sont de 14,352 %.

Adjudication : C’est par le mot "adjugé" que les enchères sont éteintes et la propriété de l’objet transférée.

Après-vente : possibilité de vendre de gré à gré – dans un délai de quinze jours suivant l’adjudication –, au minimum au prix de la dernière enchère ou, en l’absence de celle-ci, au minimum au montant de la mise à prix. Le dernier enchérisseur doit être prévenu s’il est connu.

Bordereau : Justificatif faisant office de facture, remis à l’acheteur par l’huissier de justice et sur lequel figurent les caractéristiques de l’objet (description, époque, dimensions), ses références au catalogue, le prix d’adjudication et le montant des frais. Il représente le titre de paiement et de propriété, utile pour les transactions ultérieures, ou pour une éventuelle assurance de l’objet.

Catalogue : Ouvrage imprimé où sont décrits, numérotés dans l’ordre de la vacation et parfois reproduits, les meubles et objets constituant la vente. Ils constituent un guide indispensable pour suivre la vente. Certains existent aussi en version électronique sur Internet (voir nos catalogues des ventes en ligne)

Clerc : Collaborateur de l’huissier de justice, il peut communiquer les estimations et prendre les ordres d’achat.

Crieur : Il circule pendant la vente parmi le public et, comme son nom l’indique, annonce les enchères portées et remet les bulletins.

Enchères : Offre d’une somme supérieure à la mise à prix ou aux offres précédentes, au cours d’une adjudication.

Estimations : Évaluation d’une œuvre, donnée par une personne habilitée dans une société de ventes volontaires ou une étude.

Etude : Office l’huissier de justice, habilité à diriger les ventes judiciaires, c’est-à-dire prescrites par la loi ou par une décision de justice, ou volontaires.

Expert : L’expertise d’un bien consiste à l’identifier pour l’évaluer. Dans la plupart des ventes spécialisées, la personne habilitée à diriger les ventes se fait assister d’un ou plusieurs experts, reconnus dans leur domaine, qui effectuent les recherches nécessaires à la qualification de l’objet.

Expositions : Les expositions des objets mis en vente ont lieu généralement la veille de la vacation, entre 14 h et 18 h, et le matin de la vente, entre 10 h et 12 h.

Folle enchère : Il peut arriver qu’un imprudent se laisse entraîner à porter une enchère qu’il est dans l’incapacité d’honorer. On dit qu’il y a alors « folle enchère ». L’objet sera remis en vente, mais s’il n’atteint pas le prix de l’adjudication précédente, l’étourdi devra régler la différence !

Mise à prix : Point de départ des enchères, qui, en général, se situe à environ la moitié de l’estimation.

Ordre d’achat : Un collectionneur intéressé par un objet figurant dans une vente à laquelle il ne pourra pas assister peut laisser un ordre d’achat à l’huissier de justice, ou à l’un de ses collaborateurs, en fixant une enchère maximum. Ces ordres sont effectués gracieusement.

Paiement : Il se fait sur présentation de la palette, au comptant, par virement bancaire, en espèces ou par chèque. Dans le dernier cas, si l’acheteur n’est pas connu du commissaire-priseur ou de l’expert, l’objet peut éventuellement n’être délivré qu’après encaissement.

Prix de réserve : Minimum confidentiel convenu entre le vendeur et le commissaire-priseur, en dessous duquel l’objet ne sera pas adjugé. Depuis la loi du 10 juillet 2000, il ne peut pas être supérieur à l’estimation basse donnée au public.

Vendre : Pour présenter un objet aux enchères, il suffit de prendre contact avec une société de vente ou une étude, qui procéderont à une estimation de l’objet. En accord avec le vendeur, on fixe ensuite le "prix de réserve". Le vendeur signe alors une réquisition de vente.

0 vente trouvée

Liste des ventes :

aucune vente trouvée